Gaëlle Guiny

praticienne de shiatsu
accompagnante du deuil

Pourquoi cet engagement?

Pour le comprendre, je vais vous partager un bout de mon histoire.

Le jour où ma grossesse s’est arrêtée, le monde… mon monde a basculé. La prise en charge médicale a été froide, impersonnelle. Je n’ai reçu aucun conseil, aucune recommandation pour la suite. Personne ne m’a parlé de deuil, je ne me doutais pas une seconde de ce qui m’attendait.

J’étais à l’époque cadre dans une entreprise et tout allait bien pour moi. En femme active indépendante qui se respecte, j’ai cru que mon abyssal chagrin allait vite disparaître et que tout cela n’était qu’un non-événement !

Mais les mois passants, moi qui suis de nature joyeuse et optimiste, je m’enfonçais dans une détresse indicible. Je me sentais comme plantée là, à contre-courant de la vie, comme anesthésiée. Et comme je ne voulais embêter personne avec mes « états d’âme », j’ai vécu cette période dans une grande solitude.

Et puis un jour ma sœur m’a secouée en me disant que je n’allais pas bien et qu’il fallait me faire aider. Cette phrase a fait l’effet d’un électro-choc (merci ma sœur chérie !) .

Oui, je n’allais pas bien du tout. Et oui, il fallait « que je m’en sorte ». Mais de quoi ? Et comment ?

Je suis partie voyager en Asie, seule, avec mon sac à dos. J’y ai découvert ma spiritualité, le bouddhisme et la méditation. De retour en France, je me suis formée au Reiki puis j’ai découvert le shiatsu.

Un chemin de déconstruction et de reconstruction.

Formée à l’Ecole de Shiatsu Thérapeutique de Bernard Bouheret, un monde nouveau s’est ouvert à moi. Celui du silence intérieur pour accueillir et écouter le corps de l’autre. Un espace vaste, sans limite dans lequel douceur, empathie et bienveillance s’expriment.

Je me suis formée en anatomie, en physiologie et en nutrition (la manière de nous nourrir influe énormément sur notre santé et notre bien-être).

J’ai fait un parcours en ICV (Intégration du Cycle de Vie) et EMDR avec une psychologue clinicienne pour nettoyer mes traumas, traverser mon chemin de deuil, retrouver l’unicité de mon être et devenir une praticienne solidement ancrée.

De mes ombres et de mes fêlures a jailli un nouveau souffle vital.

En m’appuyant sur mon vécu, je me suis intéressée au deuil antenatal et périnatal. C’est alors que j’ai mesuré l’ampleur de la solitude dans laquelle beaucoup de femmes vivent leur souffrance après avoir subi une fausse-couche, une interruption volontaire de grossesse, une interruption médicale de grossesse, une grossesse extra-utérine ou une mort in utero… ça a été un déclic !

Un nouveau sens à ma vie

Je me suis formée à l’accompagnement du deuil auprès de la Fédération Européenne « Vivre son Deuil », des associations Agapa, Spama et « Chemin de deuil, du corps à l’être ».

Pour compléter ce parcours, je suis redevenue étudiante dans le cadre d’un Diplôme Universitaire « Deuil et travail de deuil » à l’espace Ethique de l’Université de Paris Sud- Faculté de Médecine.

Ce chemin de transformation m’a appris à puiser dans des ressources intérieures insoupçonnées pour donner un nouveau sens à ma vie et retrouver ma joie de vivre.

Aujourd’hui, ce sont tous ces outils et ces pratiques que je vous partage pour que vous ne perdiez pas de temps et que vous puissiez "mieux vivre" cette épreuve de la vie.

Je souhaite aussi participer à libérer la parole sur ces deuils (dont certains ne sont pas reconnus: fausses-couches, IVG, grossesse extra-utérine, réduction embryonnaire…) qui ont des conséquences possibles dans la sphère familiale, sociale et professionnelle.

De très nombreux témoignages de psychologues/psychiatres et de chercheurs racontent comment la disparition vécue dans le silence et le tabou d’un fœtus, d’un embryon, d’un bébé peut affecter les générations suivantes.

Dans une société où il n’y a plus de repères ni de rituels sur lesquels s’appuyer, vous pouvez vous appuyer sur le soutien d’une femme qui a déjà fait le chemin et qui va vous guider vers votre reconstruction intérieure.

Parcours

et formations

Relation d’aide, accompagnement psycho-corporel

  • Chemin de deuil, du corps à l’être, ADAL
  • Accueillir et écouter des personnes touchées par une grossesse interrompue, AGAPA
  • Accompagner des adultes endeuillés, Fédération Européenne Vivre son Deuil
  • Diplômée de shiatsu familial et traditionnel, Ecole de Shiatsu Thérapeutique de Paris
  • Regards croisés sur le deuil périnatal, Fédération Européenne Vivre son Deuil/Association SPAMA
  • Photolangage, Fédération Européenne Vivre son Deuil
  • Animatrice Do-In certifiée par la Fédération Française de Shiatsu Traditionnel
  • Aromathérapie scientifique et médicale avec Michel Faucon (en cours)
  • Cercles de femmes Féminitude, Monique Grande (en cours)

Diplôme universitaire

 « Le deuil et le travail du deuil »
Espace Ethique
Université de Paris Sud
Faculté de médecine (en cours)

Associations professionnelles

Membre de l’Association Internationale de Shiatsu Traditionnel

Praticienne de shiatsu bénévole

  • auprès des enfants dans le département de psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent à la Pitié Salpêtrière ;
  • Auprès des soignants dans les hôpitaux de Port-Royal, Necker, Saint-Antoine ;
  • au Ministère de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur…